Le Blog

09 septembre 2023 - Le Blog 

Les motos et cyclos seront-ils concernés par les Zones à Faible Emission (ZFE) ?

Les Zone à faibles émissions (ZFE-mobilité), sont désormais déployées en France dans les agglomérations de plus de 150 000 habitants.

Elles permettent la circulation des véhicules les moins polluants portant une des certifications Crit’Air autorisée dans son périmètre, le gouvernement considère qu’en En France, sur la période 2016-2019, la mauvaise qualité de l’air a causé 40 000 décès chaque année.

Une vignette qui est collée sur le véhicule et indique ainsi la classe environnementale en fonction du type de véhicule, de sa motorisation et de la norme européenne d’émissions de polluants atmosphériques qu’il respecte, appelée « norme euro » ou de la date de première immatriculation.

Dès 2024, l’ensemble des zones interdiront la circulation motorisés (y compris cyclos et deux roues) immatriculés avant le 1er janvier 2007, ce qui correspond aux vignettes Crit’Air 4.

Ces interdictions seront sanctionnées par des contrôles humains mais également automatisés grâce à des dispositifs de caméras.

Par ailleurs, certaines communes comme Paris rendent payant le stationnement des deux-roues motorisés afin de décourager leur usage.

Il est clair que le but de ces politiques est de bannir des villes les véhicules thermiques, deux-roues compris, à horizon 2030, et d’ailleurs l’interdiction des ventes des voitures thermiques a été acté au niveau Européen à partir du 1er janvier 2035.

Donc oui, sauf surprise, les deux-roues tels que les cyclos, scooters et motos seront concernés puis progressivement exclus des ZFE-mobilité.

Un répit est néanmoins possible : la loi vient tout juste d’évoluer et permet à 35 agglomérations de devenir des « Zones de Vigilance » et ne les oblige plus à appliquer rapidement le plan initialement prévu.

Partager cet article

Call Now ButtonDevis Immédiat par Téléphone